logo soluprotech 2015Demande de renseignements 

Conseils, Etudes, Devis           0811 690 272

Prix pour les professionnels     Prix d'un appel local

Tous nos produits ne sont pas sur le site contactez-nous

0
Panier
Votre panier est vide.

Translate

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Recherchez un produit

Panier

 x 

Panier Vide

 

La vente à l'international vous donne l'opportunité de vendre vos produits à travers le monde. Quelle que soit la méthode une certitude demeure : vous devez faire les bons choix en matière de livraison afin de garantir une expérience d'achat agréable pour vous acheteurs.

Les renseignements et conseils ci-dessous sont fournis à titre purement indicatifs. Pensez à toujours vérifier auprès du transporteur si des règles particulières régissent l'envoi de votre colis.

Frais et délais de livraison à l'international

Les frais de livraison à l'international dépendent du :

  • poids et de la dimension du colis ;
  • lieu d'expédition et lieu de livraison du colis ;
  • mode de transport (terrestre, aérien, etc…).

Votre transporteur national n'est pas nécessairement la meilleure option pour expédier vos colis à l'étranger. Prenez le temps de rechercher le service adéquat. Vous pouvez notamment utiliser un outil tel que notre tableau comparateur. Sélectionnez le transporteur le plus intéressant pour l'acheteur (qui propose un délai de livraison de moins de 7 jours, par exemple) cela vous permettra d'obtenir une évaluation détaillée positive.

Les délais d'expédition varient fortement en fonction de la destination et de la nature de l'envoi. Ils sont souvent plus longs que les envois en France.

Taxes douanières

En règle générale, les charges, taxes et frais de douane supplémentaires sont à la charge de l'acheteur. Il est donc indispensable de communiquer clairement avec les acheteurs et d'inclure toutes les informations nécessaires dans votre annonce ou dans vos communications, en termes de délai de livraison et de frais supplémentaires à régler à l'arrivée.

Veillez à informer votre destinataire qu'il lui appartient de régler les éventuels taxes et droits de douane à la livraison ou à la réception de la facture. Certains documents permettent au destinataire de bénéficier de la réduction ou de l'exonération des droits de douane et facilitent le dédouanement dans le pays de destination (EUR1, certificat d'origine…).

Documents, formalités douanières

Pour vos envois internationaux, vous devez fournir un certain nombre de documents sur la destination, la nature de la marchandise, son origine et sa valeur afin d'éviter tout retard ou refus de la part des services de douanes.

Pour les envois à destination de pays non francophones, les factures doivent être rédigées en anglais, et éventuellement dans la langue du pays. Pour les pays ayant notamment un alphabet différent (Russie, Asie, pays arabes...) il est obligatoire de faire figurer l'adresse en caractères latins sur le document de transport et sur les factures. L'adresse en alphabet local peut être indiquée mais uniquement sur le colis.

Conseils pour la livraison à l'international

A faire :

  • Consultez les fiches pays de votre transporteur. En effet, sachez que les lois sur les importations et exportations diffèrent d'un pays à l'autre. Vous devez donc vérifier que le contenu de votre envoi est autorisé dans le pays de destination.
  • Si vous vendez des objets de valeur, pensez à les assurer. Renseignez-vous auprès de votre transporteur pour connaître les options d'assurance disponibles ou contactez un fournisseur de services d'assurance postale tiers.
  • Renseignez-vous sur les formalités douanières locales.
  • Détaillez le contenu de votre envoi. Evitez les formules imprécises de type "échantillon" ou votre envoi serait retardé en douane, voire refusé à l'importation (Etats Unis et Canada notamment).
  • Inscrivez la valeur HT des marchandises et spécifiez l'unité monétaire utilisée.

A éviter :

  • Il est interdit de déclarer vos colis comme cadeaux ou plis non commerciaux dans le but d'éviter les droits de douane, même si l'acheteur vous le demande.
  • N'indiquez jamais « 0 » sur votre facture (même pro forma), votre envoi sera retardé en douane pour estimation de la valeur à taxer.