logo soluprotech 2015Demande de renseignements 

Conseils, Etudes, Devis           0811 690 272 Prix d'un appel local 0.05€TTC minutes

Prix pour les professionnels      Tous nos produits ne sont pas sur le site contactez-nous 

Le paiement sécurisé par   logocbpaypal

0
Panier
Votre panier est vide.

Translate

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Recherche globale

Recherchez un produit

Panier

 x 

Panier Vide

ATEX - Zones et Marquages

ATEX est une directive européenne entrée en vigueur le 1er juillet 2003. Elle demande à tous les chefs d'établissements de contrôler l'ensemble des risques liés aux explosions. Les responsables ont pour obligation de faire faire une évaluation du risque d'explosion dans l'entreprise. Celle-ci a pour but  d'identifier les endoits où peuvent se former des atmosphères explosibles. Ainsi des moyens pour éviter toutes explosions pourront être mis en place.

 

Zones ATEX:

Zone 0 :  Permanente, en fonctionnement normal

« Emplacement où une atmosphère explosive consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeurs ou de brouillard est présente en permanence ou pendant de longues périodes ou fréquemment. »

Zone 1 : Occasionnelle, en fonctionnement normal

« Emplacement où une atmosphère explosive consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeurs ou de brouillard est susceptible de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal. »

Zone 2 : Accidentelle, en cas de dysfonctionnement

« Emplacement où une atmosphère explosive consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeurs ou de brouillard n’est pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal ou, si elle se présente néanmoins, n’est que de courte durée. »

Zone 20 :

«  Emplacement où une atmosphère explosive sous forme de nuage de poussière combustibls est présente dans l’air en permanance, pendant de longues périodes ou fréquemment. »

Zone 21 :

«  Emplacement où une atmosphère explosive sous forme de nuage de poussières combustibles est susceptible de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal. »

Zone 22 :

«  Emplacement où une atmosphère explosive sous formes de nuage de poussières combustibles n’est susceptible de se présenter en fonctionnement normal ou n’est que de courte durée, s’il advient qu’elle se présente néanmoins. »

 

L’explosion:

Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz.

Source dexplosion ATEX

Les sources d’inflammation

Les sources d’inflammation sont d’origine:

  • mécanique : échauffement, étincelles
  • électrique : étincelle, échauffement
  • chimique : réaction exothermiques

Et bien d’autres encore : thermique, pneumatique, hydraulique…

 

Eviter les risques

les combustibles :

  • remplacement si possible par un produit moins combustible
  • jouer sur la granulométrie,
  • ajouter des solides inertes à des poussières combustibles
  • maintenir la concentration du combustible hors du domaine d’explosivité (captage à la source, dilution à l’air, nettoyage fréquent)

le comburant :

  • mise à l’état inerte

Eviter les sources d’inflammation :

  • le matériel : adapter le matériel à la zone, outillage anti-étincelant…
  • procédures : permis de feu, interdiction de fumer, vêtements de travail appropriés…
  • procédé : refroidissement, séparateur magnétique…
  • contrôles : détecteur CO, détecteur d’évaluation de température et de pression…

 

L’organisation préalable :

  • Former le personnel : le sensibiliser aux risques d’explosion ; exercice d’évacuation ; plan d’évacuation ; formation pour les équipes de maintenance ; formation pour les employés travaillant dans les zones à risques…
  • Intervenants extérieurs : mise en place d’équipes d’intervention ; accueil des intervenants, plan de prévention ; permis de feu ; autorisation de travail…
  • Gestion des alarmes.
  • Prendre contact avec le service départemental d’incendie et de secours.
  • Signalisation : signaler les emplacements des atmosphères explosives.

« Document relatif à la protection contre les explosifs »

C’est un document qui doit être tenu à jour, sur ce document doit y figurer :

  • l’identification et l’évalution des risques d’explosion de l’entreprise.
  • les mesures mises en place pour atteindre les objectifs réglementaires.
  • les emplacements classés en zone à risque
  • les emplacements où s’appliquent les prescriptions réglementaires
  • les équipements utilisés à ces emplacements
  • les dispositions prises, pour utiliser correctement les équipements 

 

Marquage:

CE 0080  II 2 GD Eex ia IIC T6

  • CE : Le matériel répond aux normes européennes qui le concernent
  • 0080 : N°d’identification de l’organisme notifié, lorsque celui-ci intervient dans la phase de contrôle de la production :
  • II 2 GD: utilisation autorisée en atmosphère explosive.
    • Groupe d’appareil (I = industries minières, II = industries de surface)
    • catégorie d'appareil (1 = risque permanent, 2 = risque fréquent, 3 = risque occasionnel)
    • type de combustible : G = gaz et vapeurs, D = poussières
  • Eex : le produit répond aux modes de protection normalisés par le Cenelec
  • ia : mode de protection : ia/ib = sécurité intrinsèque, ma/mb = encapsulage, d = enveloppe -antidéflagrante, e = sécurité augmentée, o = immersion dans l’huile, p = pressurisation, q = remplissage pulvérulent
  • IIC : classe de gaz couverte par le produit : I = méthane, IIA = propane, IIB = ethylène, IIC = hydrogène/acétylène) --> groupes de poussières : IIA = particules combustibles en suspension, IIIB = poussières non conductrices, IIIC = poussières conductrices)
  • T6 : classe de température : T1 = 450°, T2 = 300°, T3 = 200°, T4 = 135°, T5 = 100°, T6 = 85°